Comportement et sommeil

19, Oct,2019 by

Le sommeil comme la prise alimentaire ou la sexualité obéit à un comportement qui est inné, certes, mais qui, comme tout comportement, est confronté à l’environnement qui va le modifier pour le meilleur ou pour le pire. Le sommeil idéal, répondant à un besoin physiologique et à des mécanismes bien huilés, n’existe pas en tant que tel. Le mode de vie interfère tout le temps avec le sommeil. Dormir seul, à deux , ou avec des enfants dans la maison, modifie considérablement les conditions du sommeil. Le travail, les études, les obligations qui imposent un schéma horaire, peuvent aussi fortement influencer le sommeil, parfois en le régularisant, mais parfois en le déstructurant comme le travail de nuit ou en horaires décalés. Enfin les loisirs, les sorties, la prise de stimulant ou de sédatifs sont également des perturbateurs du sommeil naturel. Bien comprendre comment tous ces facteurs peuvent jouer sur le sommeil, dans une société où jamais on apprend à bien dormir, est une nécessité pour éviter ensuite l’usage inadapté des somnifères.

Related Posts

Share This