Les tests de vigilance

25, Août,2013 by

Ces tests servent à évaluer votre propension au sommeil, ou au contraire, à lutter contre le sommeil, en conditions monotones. Ils sont réalisés en laboratoire, sous la surveillance d’un technicien.

On distingue :

– Les tests itératif de latence d’endormissement (TILE ou MSLT) qui permettent d’objectiver la somnolence et au cours desquels on étudie la structuration du sommeil obtenu. Ils permettent d’affirmer le diagnostic de narcolepsie dès qu’il y a 2 endormissements en
sommeil paradoxal.

–  Les tests de maintien d’éveil (TME ou MWT) qui permettent de voir si vous arrivez à lutter contre l’envie de dormir.

Plusieurs fois au cours de la journée (4 ou 5 fois toutes les 2 heures répartis au cours de la journée) on vous demandera de vous allonger et de vous laisser aller au sommeil (pour les TILE) ou de vous assoir confortablement dans le noir et de lutter contre le sommeil (pour les TME).

Ces tests font suite à une nuit d’enregistrement du sommeil.

Vous sortez le soir vers 18 heures.