Polygraphie ventilatoire

25, Août,2013 by

La polygraphie ventilatoire est un examen qui permet d’enregistrer tous les paramètres de votre respiration au cours du sommeil. Elle est utile pour diagnostiquer un syndrome d’apnées du sommeil.

Cet examen est réalisé le plus souvent en ambulatoire, c’est-à-dire à domicile.

En pratique, vous venez au cabinet du médecin ou dans le service hospitalier pour la mise en place des capteurs.

Les capteurs sont différents selon les appareils. Ils comportent habituellement 2 ceintures, l’une thoracique, l’autre abdominale qui enregistrent les mouvements respiratoires. Un capteur collé à la base du cou enregistre les sons de la respiration et du ronflement. Un doigtier posé sur l’index permet d’analyser l’oxygénation du sang. Enfin un capteur avec 2 petits embouts narinaires permet de capter le flux de l’air qui passe au niveau des narines.

Vous dormez chez vous, dans votre lit, au plus près des conditions normales de votre sommeil.

Le lendemain matin vous débranchez les capteurs et rapportez l’enregistreur au cabinet ou dans le service.

Intérêt : cet examen est facile à réaliser, dans des délais rapides, il donne un diagnostic précis si le sommeil est continu.

Limites : si le sommeil est très fractionné on peut sous-estimer l’index d’apnées.

 

Un exemple de résultat de polygraphie ventilatoire où l’on voit les apnées (5 apnées sur la période de 5 minutes)

 

Polygraphie ventialtoire