Les traitements non médicamenteux

29, Août,2013 by

summer timeLes techniques de relaxation donnent de bons résultats lorsque les personnes se plaignent d’une insomnie d’endormissement. Les techniques sont multiples : la relaxation de Schülz ou de Jacobson, les techniques dérivées comme la sophrologie, ou la méditation qui devient très à la mode.

Mais ce sont avant tout les techniques de thérapies comportementales et cognitives qui donnent de bons résultats dans l’insomnie et pour lesquelles de nombreuses études ont été menées.. Elles consistent à travailler avec l’insomniaque sur ses comportements et ses croyances par rapport au sommeil. Elles se pratiquent en séances individuelles ou en groupe, selon un programme qui se déroule habituellement en quatre à dix séances. Les objectifs sont de trois ordres : retrouver le signal déclencheur du sommeil, apprendre à mobiliser les facteurs hypnogènes naturels et dédramatiser les conséquences de l’insomnie.

Au préalable une bonne évaluation du sommeil est nécessaire ;  des outils comme l’agenda du sommeil (www.agendadusommeil.fr) et le questionnaire du sommeil (www.questionnairedu sommeil.fr), sont un préalable utile à toute consultation.

La première étape nécessite de respecter une bonne hygiène de sommeil